Je ne pen­sais pas avoir à reve­nir sur la démar­che entre­prise par Ségo­lène Royal pour dépo­ser à l’INPI la mar­que “Uni­ver­sité Popu­laire”.