motchane.jpg

J’apprends ce soir avec beau­coup de tris­tesse la mort de Didier Mot­chane.

D’autres que moi diront son apport poli­ti­que, la créa­tion du CERES, les livres, les arti­cles…

Ayant tra­vaillé à ses côtés pen­dant plu­sieurs années, je veux sim­ple­ment dire ce soir l’homme de grande qua­lité qu’il était, d’une rare intel­li­gence, plein d’huma­nité, bien­veillant, d’un humour caus­ti­que… Sans aucun doute l’homme poli­ti­que qui m’a le plus impres­sionné et le plus appris.

Didier était aussi un admi­ra­ble sty­liste, cise­lant comme des armes les phra­ses de ses tex­tes même si nous avions par­fois du mal à le relire pour les publier!

Dans cette épo­que trou­blée où tant de fran­çais sem­blent sans repè­res, Didier nous man­quera. Il était de ceux qui savaient ce qu’est la Gau­che ou du moins ce qu’elle devrait être.