c2.jpg Dépôt de ger­bes devant la pla­que qui rend hom­mage à Albert Mer­cier, tué par les nazis à l’angle du quai Jac­ques-Bour­guoin et de la rue Saint-Nico­las.

c3.jpg Dépôt de ger­bes au monu­ment aux morts. Ici Bruno Piriou pour le Con­seil Géné­ral dont il est vice-Pré­si­dent.

c4.jpg Jean-Pierre Bech­ter avec deux de ses adjoin­tes.

c5.jpg

c6.jpg En rai­son de la pluie, la céré­mo­nie s’est pour­sui­vie à l’inté­rieur de la Mai­son Char­lotte Ansart.

c7.jpg Jean-Pierre Bech­ter évo­que avec pré­ci­sion l’his­toire de la libé­ra­tion de la France et en par­ti­cu­lier celle de notre ville. Il sou­haite recher­cher aux Etats-Unis l’iden­tité de l’unité qui a libéré Cor­beil-Esson­nes. Une idée inté­res­sante dont les résul­tats pour­raient être annon­cés l’année pro­chaine. Notre maire a annoncé son sou­hait de don­ner une impor­tance par­ti­cu­lière à la com­mé­mo­ra­tion de l’année pro­chaine, ce sera le soixante-dixième anni­ver­saire de la libé­ra­tion.

Une idée juste mais qui ne jus­ti­fie pas de sou­hai­ter la pré­sence de Jean-Pierre Bech­ter en tant que maire l’année pro­chaine. Les urnes auront parlé entre temps…

c8.jpg Bruno Piriou et M. le Sous-Pré­fet.

c9.jpg Michel Nouaille écoute avec atten­tion l’évo­ca­tion de la libé­ra­tion de notre ville.’