Il ne nous est pas demandé si nous par­ta­geons les idées de Manuel Valls ou si nous aime­rions pas­ser nos vacan­ces avec Car­los Da Silva.

Au pre­mier tour nous avons exprimé nos choix poli­ti­ques. J’ai pour ma part sou­tenu le Front de Gau­che qui me paraît ouvrir de réel­les pers­pec­ti­ves de jus­tice sociale et de pro­grès. Nous avons au second tour un choix clair entre la droite et la gau­che.

La droite de Cris­tela de Oli­veira, ce n’est d’ailleurs pas n’importe quelle droite, c’est celle de Das­sault que nous affron­tons depuis des années et qui est par­ti­cu­liè­re­ment médio­cre.

On me dit qu’il faut appe­ler à bat­tre le droite, j’en suis d’accord mais une fois encore fai­sons sim­ple.

Diman­che il faut voter Manuel Valls et Car­los Da Silva !