Le blog de Sylvain Renard

Keyword - Michel Nouaille

Fadila Chourfi et Jacques Picard s'expriment

v8.jpg

Je publie ci-des­sous un texte de mes amis Fadila Chourfi et Jac­ques Picard qui don­nent leur point de vue avant le seconde tour des légis­la­ti­ves.


Pour­quoi nous vote­rons blanc au 2ème tour des élec­tions légis­la­ti­ves sur la cir­cons­crip­tion 91-01.

Par Fadila Chourfi et Jac­ques Picard

Lire la suite

C'est dimanche

michel_opt.jpg

Diman­che pro­chain, pour le pre­mier tour des légis­la­ti­ves, je vote­rai pour Michel Nouaille et Mina Fayed.

Je ne suis pas de ceux qui con­si­dère qu’Emma­nuel Macron a tort sur toute la ligne et je pense que son suc­cès s’expli­que avant tout par l’inca­pa­cité de la gau­che à pro­po­ser un pro­jet cré­di­ble apte à répon­dre aux aspi­ra­tions d’une majo­rité de fran­çais.

Les solu­tions “radi­ca­les” peu­vent séduire mais elles n’ont d’inté­rêt que si elles peu­vent être appli­quées et donc approu­vées. Ce n’est pas le cas pour celle qui a été pro­po­sée par la France sou­mise à Mélen­chon.

Dans cette situa­tion dif­fi­cile, le choix m’a tou­jours paru clair dans notre cir­cons­crip­tion. Michel Nouaille est le can­di­dat qui peut ras­sem­bler bien au-delà du Parti auquel il appar­tient en rai­son de sa per­son­na­lité, de son ouver­ture d’esprit, de ses con­vic­tions éco­lo­gi­ques et de son atta­che­ment à la défense des plus pau­vres et des plus fra­gi­les.

Je sais qu’il ne sera jamais sec­taire. Il approu­vera au par­le­ment les mesu­res jus­tes et pro­gres­sis­tes et il com­bat­tra les mesu­res de régres­sion sociale. Il s’oppo­sera à l’accrois­se­ment des iné­ga­li­tés que pro­vo­quera iné­luc­ta­ble­ment le pro­jet de déve­lop­pe­ment d’un capi­ta­lisme libé­ral que porte le Pré­si­dent de la Répu­bli­que.

Voter pour Michel et Mina, c’est donc la garan­tie d’avoir un député dévoué au ser­vice des habi­tants de notre cir­cons­crip­tion.

Je vous invite à pren­dre con­nais­sance de deux docu­ments qui vous en diront plus :

4 pages de Michel Nouaille et Mina Fayed

Tract EELV

Législatives 2017



J’ai assisté hier, au café Bel­le­vue, à la con­fé­rence de Presse que don­naient Michel Nouaille et Mina Fayed dont je vou­drais d’abord ren­dre compte. J’indi­que­rai ensuite ce que je pense de la situa­tion dans notre cir­cons­crip­tion et le choix que je viens de faire.

Lire la suite

Avant le premier tour...

BH1.jpg

Je vou­drais d’abord avoir une pen­sée émue pour les vic­ti­mes de l’atten­tat qui a frappé notre pays hier au soir.

Une fois de plus, les for­ces de police qui assu­rent notre sécu­rité sont dure­ment tou­chées. Je leur témoi­gne mon sou­tien et ma soli­da­rité.

La cam­pa­gne élec­to­rale que nous venons de vivre s’achève tris­te­ment non seu­le­ment à cause de cet atten­tat mais aussi pour moi, parce qu’elle ne crée aucun réel espoir d’un chan­ge­ment impor­tant et pro­gres­siste.

Rien de ce que j’ai entendu ou lu ces der­niers jours ne remet en cause les con­vic­tions que j’expri­mais dans mon texte du 19 mars.

Cer­tes, Jean-Luc Mélen­chon a réussi une remar­qua­ble remon­tée due à ses qua­li­tés per­son­nel­les mais aussi au “vote utile”. Beau­coup d’élec­teurs de gau­che qui ne sont pas d’accord avec lui sur de nom­breux points vote­ront pour lui en déses­poir de cause, parce qu’aucun autre can­di­dat pro­che de leurs idées ne sem­ble pou­voir l’empor­ter. Mais cette remon­tée ne doit pas cacher l’essen­tiel : le pro­gramme et la stra­té­gie adop­tés par le lea­der de la France Insou­mise ne lui per­met­tront pro­ba­ble­ment pas d’attein­dre le second tour et même s’il était élu d’appli­quer son pro­gramme, au demeu­rant dan­ge­reux à divers égards.

Au sujet du pro­gramme de la France Insou­mise, je vous con­seille l’inté­res­sant arti­cle de mon ami Guillaume Duval qui n’est pas, croyez-moi, un défen­seur du capi­ta­lisme libé­ral.

Au sujet de la stra­té­gie, je cons­tate par­tout que des can­di­dats de la France Insou­mise s’oppo­sent à des can­di­dats com­mu­nis­tes. C’est le cas à Cor­beil-Eson­nes et si je res­pecte la posi­tion de Michel Nouaille qui sou­tient Jean-Luc Mélen­chon avec son Parti, on com­pren­dra que je ne vote pas avec ceux qui ne veu­lent pas de lui comme député… Bref, Jean-Luc Mélen­chon c’est le refus du ras­sem­ble­ment et du com­pro­mis poli­ti­que, donc l’échec.

Je com­prends l’enthou­siasme de ceux qui le sou­tien­nent mais on ne fait uti­le­ment de la poli­ti­que qu’avec la réa­lité et la France n’est pas dans l’état qu’ils ima­gi­nent. L’aven­ture de la Frrance Insou­mise, quel­les que soient les qua­li­tés de ses mili­tants et de ses rares lea­ders, ne fera que retar­der, sans doute d’une dizaine d’années, le suc­cès d’une gau­che de gou­ver­ne­ment apte à amé­lio­rer la vie des plus pau­vres, à lut­ter réel­le­ment con­tre la finance et à réduire le chô­mage, bref à faire ce que Fran­çois Hol­lande n’a pas fait.


Benoit Hamon, placé dans une situa­tion très dif­fi­cile, a eu le mérite de rem­por­ter la vic­toire des pri­mai­res de la Gau­che en ras­sem­blant de nom­breux socia­lis­tes et sym­pa­thi­sants qui refu­sent le social libé­ra­lisme et sans les­quels on ne cons­truira rien de dura­ble à gau­che en France. Il a adopté la stra­té­gie de ras­sem­ble­ment qui con­ve­nait comme le mon­trent ses accords avec les verts et les radi­caux de gau­che. Il a mené une cam­pa­gne cou­ra­geuse et hono­ra­ble. Je n’ai aucune rai­son de remet­tre en cause le choix que j’avais expli­cité il y a un mois, c’est pour­quoi je vote­rai diman­che pour Benoit Hamon.

Huit heures pour la Palestine 2016

a8.JPG

J’ai assisté samedi aux Huit heu­res pour la Pales­tine à Evry et à la séance de cinéma de diman­che à l’Arcel.

Je publie ci-des­sous le compte rendu de ces mani­fes­ta­tions qu’a rédigé mon ami Michel Nouaille.


Lire la suite

Une déclaration de militants du Front de Gauche

Pour­quoi nous, mili­tants du Front de Gau­che, ne rejoi­gnons-nous pas le Prin­temps de Cor­beil-Esson­nes ?

Il y a plu­sieurs mois, nous avons choisi de nous enga­ger au sein du Front de Gau­che en vue des pro­chai­nes élec­tions muni­ci­pa­les de Cor­beil-Esson­nes.

Avec des sen­si­bi­li­tés dif­fé­ren­tes, nous par­ta­gions la volonté de met­tre fin au sys­tème Das­sault-Bech­ter et d’élire une équipe muni­ci­pale capa­ble de réta­blir la démo­cra­tie locale et de mener une vraie poli­ti­que de gau­che au ser­vice de nos con­ci­toyens.

Nous ne nous recon­nais­sons pas dans le libé­ra­lisme main­te­nant assumé par Fran­çois Hol­lande et le Parti Socia­liste.

Depuis plu­sieurs mois, nous nous som­mes réu­nis et nous avons milité avec nos cama­ra­des du PCF et du Parti de Gau­che au sein du Front de Gau­che local.

Nous avons oeu­vré pour un large ras­sem­ble­ment à gau­che et au-delà avec Michel Nouaille comme tête de liste qui était à nos yeux le plus apte à bat­tre la droite.

Nous avons signé l’appel Cor­beil-Esson­nes, ville soli­daire et citoyenne comme plus de 130 Cor­beil-Esson­nois.

Nous avons regretté que Bruno Piriou quitte le Front de Gau­che pour créer l’asso­cia­tion Le prin­temps de Cor­beil-Esson­nes. Nous avons appelé ses adhé­rents à rejoin­dre l’appel des 130.

Devant l’entê­te­ment de Bruno Piriou et refu­sant de rajou­ter de la divi­sion à la divi­sion, Michel Nouaille a renoncé. Le Parti Com­mu­niste vient, à une voix près, de dési­gner Bruno Piriou comme sa tête de liste.

Nous regret­tons cette déci­sion qui nie le tra­vail fait en com­mun au sein du Front de Gau­che et con­forte ceux qui ont pré­féré agir en dehors de la stra­té­gie adop­tée natio­na­le­ment par leur parti ou qui ont pri­vi­lé­gié leur ave­nir per­son­nel plu­tôt que l’action col­lec­tive.

La divi­sion de la gau­che qui en résulte redonne des chan­ces à la droite au moment où la jus­tice la rat­trape.

Pro­fon­dé­ment déçus, nous ne renon­çons pas à nos idées.

Nous ne vou­lons pas cau­tion­ner des pra­ti­ques poli­ti­cien­nes peu démo­cra­ti­ques qui ne cons­ti­tuent pas une réponse cré­di­ble à la droite.

Nous ne sou­tien­drons col­lec­ti­ve­ment aucune liste.

Nous ne quit­tons pas le Front de Gau­che qui reste à nos yeux le meilleur moyen de met­tre la droite en échec.

Le 21 jan­vier 2014.

Dany Meyer, Michel Allard, Danièle Ridou, Nicole Méresse, Claude Com­bris­son, Claude Hardy, Danielle Lhos­tis, Yves Lhos­tis, Syl­vain Renard, Michèle Sic­sic, Gisèle Sau­vage, Anne Cou­lon, Bar­bara Polo, Auré­lien Ols­zewski, Jeanne Bor­de­let-Defro­court.

Ce texte est dis­po­ni­ble au for­mat PDF : decal­ra­tion_def_2.pdf

Municipales 2014 : où en est la gauche à Corbeil-Essonnes ?

sr.jpg

Je publie ci-des­sous, après une période assez lon­gue de rela­tif silence, un arti­cle détaillé qui fait le point sur la situa­tion poli­ti­que locale à Cor­beil-Esson­nes à quel­ques mois des muni­ci­pa­les.

Compte tenu de la lon­gueur de l’arti­cle et de la dif­fi­culté à lire sur écran, cet arti­cle est dis­po­ni­ble sous la forme d’un docu­ment PDF.

Lire la suite

Un texte d'Anne Coulon



Je publie ci-des­sous un texte très inté­res­sant d’Anne Cou­lon qu’elle pro­pose comme Tri­bune au jour­nal L’Huma­nité.

Je publie­rai dans quel­ques heu­res un arti­cle dans lequel je ferai le point sur la situa­tion poli­ti­que locale en don­nant mon point de vue sur son évo­lu­tion.

Lire la suite

Une déclaration de Michel Nouaille


Je publie ci-des­sous le com­mu­ni­qué que Michel Nouaille vient de me faire par­ve­nir et je donne mon avis sur la situa­tion.

Lire la suite

La fin d'une aventure

a4.jpg

Nous étions une qua­ran­taine mardi der­nier, à l’Espace Car­not, pour débat­tre de la démo­cra­tie et plus pré­ci­sé­ment de ce que nous ferions pour la réta­blir dans notre ville après avoir gagné les pro­chai­nes muni­ci­pa­les.

Lire la suite

Il y a quarante ans...

a11.jpg

Une tren­taine de per­son­nes se sont réu­nies ce soir, mer­credi 11 sep­tem­bre, Ave­nue du Pré­si­dent Allende, à l’appel du Front de gau­che, pour se sou­ve­nir du coup d’Etat mili­taire qui a eu lieu il y a exac­te­ment 40 ans et pour ren­dre hom­mage au Pré­si­dent Allende.

Lire la suite

Commémoration de la libération de Corbeil-Essonnes

c1.jpg

Comme cha­que année, nous étions réu­nis ce matin pour com­mé­mo­rer la libé­ra­tion de notre ville.

Une céré­mo­nie répu­bli­caine et utile qui s’est dérou­lée sous une pluie fine.

Retour en ima­ges.

Lire la suite

Un nouveau blog

Cb.JPG Un nou­veau blog vient de naî­tre, con­sa­cré à l’appel “Cor­beil-Esson­nes, ville soli­daire et citoyenne” que j’ai signé et auquel le Front de gau­che vient de s’asso­cier.

Je vous invite à le visi­ter et à y reve­nir sou­vent afin d’être informé des ini­tia­ti­ves qui seront pri­ses en vue du ras­sem­ble­ment pour les pro­chai­nes muni­ci­pa­les.

Voir le blog

Apéritif et politique

d1.jpg

Nous étions une qua­ran­taine de cor­beil-esson­nois hier au soir, ras­sem­blés à l’ini­tia­tive des signa­tai­res de l’appel “cons­truire Cor­beil-Esson­nes, ville soli­daire et citoyenne” qui est main­te­nant sou­tenu par le Front de Gau­che.

Lire la suite

Une décision inacceptable



La déci­sion prise hier par le Bureau du Sénat de ne pas lever l’immu­nité par­le­men­taire de Serge Das­sault m’appa­raît inac­cep­ta­ble.

Lire la suite

Le front de Gauche à l'offensive



La réu­nion orga­ni­sée le jeudi 30 mai par le Front de Gau­che à la Bourse du tra­vail de Cor­beil-Esson­nes fut un suc­cès. D’abord en rai­son de la par­ti­ci­pa­tion (envi­ron 80 per­son­nes) mais sur­tout à cause du con­tenu des débats, sérieux et ins­truc­tif.

Lire la suite

Corbeil-Essonnes 2014 - Battre la droite

sr.jpg

L’arti­cle qui suit expose mon opi­nion sur la pré­pa­ra­tion des pro­chai­nes élec­tions muni­ci­pa­les à Cor­beil-Esson­nes.

En rai­son de sa taille, qui ren­dra sans doute dif­fi­cile sa lec­ture en ligne, ce texte est dis­po­ni­ble au for­mat PDF en cli­quant sur le lien ci-des­sous.

Bat­tre la droite

Lire la suite

Les voeux de Bruno Piriou



Hier soir, Bruno Piriou, Con­seiller Géné­ral et Vice-Pré­si­dent du Con­seil Géné­ral pré­sen­tait ses voeux dans la salle de la Pape­te­rie à Cor­beil-Esson­nes.

Lire la suite

Une enquête préliminaire est ouverte

          (Serge Das­sault et une amie poli­ti­que à la Foire de Cor­beil-Esson­nes en 2011. Photo Syl­vain Renard. Repro­duc­tion inter­dite)

Le 16 novem­bre 2010, je vous annon­çais sur ce blog, que j’avais décidé de por­ter plainte pour que la lumière soit faite sur les agis­se­ments qui avaient abouti à l’annu­la­tion des élec­tions muni­ci­pa­les de mars 2008 par le Con­seil d’Etat.

Le 4 décem­bre der­nier, j’étais entendu par la Bri­gade Cen­trale de lutte con­tre la Cor­rup­tion de la Direc­tion Cen­trale de la Police Natio­nale pour con­fir­mer cette plainte.

J’avais décidé de gar­der le silence à ce sujet, lais­sant la police et la jus­tice pour­sui­vre leur tra­vail. Les arti­cles parus dans le Canard enchaîné, la dépê­che de l’AFP publiée hier et les arti­cles de Presse qui sont parus à sa suite m’inci­tent à rom­pre le silence que je m’étais imposé.

Je reviens de manière pré­cise ci-des­sous sur les faits que je con­nais et je les com­mente. Ce blog pourra être uti­lisé par tous ceux qui le sou­hai­tent pour s’expri­mer sur ce sujet dans la limite du res­pect de la loi et de la ligne édi­to­riale de ce blog.

Lire la suite

Conseil municipal



Le Con­seil Muni­ci­pal de ce soir a été mar­qué par le départ de Car­los Da Silva et l’arri­vée au sein du Con­seil de Michel Nouaille.

Lire la suite

- page 1 de 3