J’ai par­ti­cipé aux deux der­niè­res mani­fes­ta­tions qui ont eu lieu à Paris pour sou­te­nir les pales­ti­niens. Je pense qu’il était utile que nous soyons le plus nom­breux pos­si­ble à expri­mer notre sou­tien.

Je sens la per­plexité de cer­tains de mes amis et cama­ra­des au sujet du con­flit israélo-pales­ti­nien. Je vou­drais faire quel­ques remar­ques pour résu­mer ma posi­tion.