« Jette moi ça dehors ! », c’est Jean-Luc Mélen­chon qui parle, diman­che der­nier au cours de la mar­che qu’il a orga­ni­sée pour une sixième Répu­bli­que.

Que repré­sente ce « ça » qu’il faut jeter ? Une bou­teille vide ? Un sac qui embal­lait un sand­wich ? Un klee­nex usagé ? Eh bien non, le « ça » à jeter, c’était un jour­na­liste !

Et qu’avait fait le « ça » pour être jeté ? Il avait posé une ques­tion ! Une ques­tion scan­da­leuse : « Vous pen­sez pou­voir gagner sans Benoît Hamon ? ». La ques­tion avait d’abord sus­cité l’ire du can­di­dat : « Votre ques­tion me saoule mon­sieur » ce qui était accep­ta­ble car un homme poli­ti­que peut être agacé par une ques­tion et ne pas sou­hai­ter y répon­dre mais la suite ne l’est pas.

« Vous avez vu ce sale con? » demande alors Jean-luc Mélen­chon à ses amis avant de don­ner l’ordre qui fait le titre de cet arti­cle.

On ne sait si le can­di­dat avait iden­ti­fié le jour­na­liste (il tra­vaillait pour l’émis­sion du Ser­vice Public C à vous de France 5) mais cela n’a pas grande impor­tance. Il n’est pas tolé­ra­ble qu’un homme poli­ti­que insulte ainsi un jour­na­liste qui n’a fait que poser une ques­tion par­fai­te­ment cor­recte.

Ce déra­page n’est hélas pas le pre­mier du can­di­dat de la France Insou­mise qui s’est fait une spé­cia­lité de ces répon­ses vio­len­tes et insul­tan­tes. Cette atti­tude ne cor­res­pond pas à l’image que je me fais d’un Pré­si­dent de la Répu­bli­que ni d’ailleurs de n’importe quel homme poli­ti­que.

Voir la video sur le Huf­fing­ton Post