La télé­vi­sion l’a déjà fait, la Presse écrite le fera demain. Je ne publie­rai pas une série de pho­tos comme j’ai l’habi­tude de le faire quand je par­ti­cipe à un évé­ne­ment car “coincé” comme beau­coup pen­dant plus d’une heure et n’ayant pu attein­dre le terme du par­cours, je n’ai pas pu pho­to­gra­phier grand chose…

Il y avait quel­ques rai­sons sérieu­ses pour ne pas par­ti­ci­per à cette mani­fes­ta­tion. Pour ne pas mani­fes­ter avec Untel ou Tar­tem­pion, pour ne pas faire croire qu’on est d’accord avec Untel ou Tar­tem­pion, pour ne pas ris­quer d’être pho­to­gra­phié avec Untel ou Tar­tem­pion…

Mais on ne se sou­vien­dra pas de ces bon­nes ou moins bon­nes rai­sons. On se sou­vien­dra d’un immense ras­sem­ble­ment, d’une marée humaine qui nous a bal­lot­tés comme des bou­chons, d’un authen­ti­que mou­ve­ment popu­laire. On oubliera même peut-être Untel et Tar­tem­pion mais on se sou­vien­dra de ces mil­lions de citoyens qui ont exprimé leur atta­che­ment à la liberté d’expres­sion et à la Répu­bli­que.

N’en déplaise à tous ceux qui par­lent du Peu­ple pour jus­ti­fier leurs cha­pel­les, le Peu­ple de France s’est exprimé aujourd’hui pour refu­ser la bar­ba­rie, pour défen­dre la liberté, pour dire qu’il aime la France et la Répu­bli­que.

Les absents ont eu tort.

foule1.jpg