La jour­­­­née du mer­­­­credi 23 juillet a été mar­­­­quée par la grande mani­­­­fes­­­­ta­­­­tion qui s’est dérou­­­­lée à Paris de la place Den­­­­fert-Roche­­­­reau à la place des Inva­­­­li­­­­des.

Cette mani­­­­fes­­­­ta­­­­tion a été un réel suc­­­­cès pour au moins trois rai­­­­sons. D’abord en rai­­­­son de l’affluence, plus de 20 000 par­­­­ti­­­­ci­­­­pants, ensuite par la fer­­­­veur des mani­­­­fes­­­­tants qui on crié leur émo­­­­tion et leur colère pour sou­­­­te­­­­nir les pales­­­­ti­­­­niens et con­­­­dam­­­­ner la poli­­­­ti­­­­que israé­­­­lienne, enfin par le calme qui a mar­­­­qué son dérou­­­­le­­­­ment : pas de vio­­­­lence, pas de dégra­­­­da­­­­tions.

Ce que nous avons mis en échec avec cette mani­­­­fes­­­­ta­­­­tion, c’est la ten­­­­ta­­­­tive de beau­­­­coup de res­­­­pon­­­­sa­­­­bles de droite et de gau­­­­che d’assi­­­­mi­­­­ler le sou­­­­tien aux pales­­­­ti­­­­niens à l’anti­­­­sé­­­­mi­­­­tisme. Je con­­­­damne fer­­­­me­­­­ment l’anti­­­­sé­­­­mi­­­­tisme et le racisme mais je refuse qu’on con­­­­fonde l’oppo­­­­si­­­­tion au gou­­­­ver­­­­ne­­­­ment israé­­­­lien et ces idées dan­­­­ge­­­­reu­­­­ses.

Le ras­­­­sem­­­­ble­­­­ment qui a eu lieu le len­­­­de­­­­main, jeudi 24 juillet à Evry a pro­­­­longé la mobi­­­­li­­­­sa­­­­tion de la veille. Il était orga­­­­nisé par Evry Pales­­­­tine, RiSo­­­­li­­­­da­­­­rité Pales­­­­tine et L’Oli­­­­vier-AFPS Cor­­­­beil-Esson­­­­nes qui sont trois comi­­­­tés locaux de France Pales­­­­tine Soli­­­­da­­­­rité. il nous a per­mis de faire le point sur la situa­­­­tion en Pales­­­­tine, d’écou­­­­ter des témoi­­­­gna­­­­ges émou­­­­vants et d’enten­­­­dre les pri­­­­ses de posi­­­­tion de res­­­­pon­­­­sa­­­­bles asso­­­­cia­­­­tifs et poli­­­­ti­­­­ques.

Ces actions, comme tou­­­­tes cel­­­­les qui ont eu lieu en France et ailleurs sont uti­­­­les. Il est impor­­­­tant que se déve­­­­loppe une réac­­­­tion de l’opi­­­­nion publi­­­­que pour met­­­­tre fin au mas­­­­sa­­­­cre des pales­­­­ti­­­­niens.

Je suis frappé par le carac­tère asy­mé­tri­que du con­flit en cours dans tous les domai­nes.

Popu­la­tion ; plus de 8 mil­lions d’israé­liens sont face à 4,4 mil­lions de pales­ti­niens dans les ter­ri­toi­res.

Eco­no­mie : le PIB est de plus de 31 000 dol­lars par habi­tant en Israël con­tre moins de 2 500 dol­lars pour les pales­ti­niens, cette dif­fé­rence s’expli­que pour une bonne part par la colo­ni­sa­tion. Le chô­mage est de 8,9 % en Israël con­tre 18 % en Cis­jor­da­nie et 40 % à Gaza à cause du blo­cus.

Défense : le bud­get de la défense israé­lien est le 5ème du monde en pour­cen­tage du PIB (6,5 %) et le troi­sième par habi­tant (1882 $/hab). On a donc à faire à une armée très bien équi­pée, très moderne et puis­sam­ment aidée par les Etats-Unis alors que les pales­ti­niens dis­pose d’un arme­ment incom­pa­ra­ble­ment plus fai­ble.

C’est cette dis­sy­mé­trie dans tous les domai­nes qui expli­que les maca­bres bilans de la con­fron­ta­tion en cours ; 804 pales­ti­niens tués à ce jour et 4 750 bles­sés (très majo­ri­tai­re­ment des civils). 120 000 per­son­nes ont été dépla­cées (source ONU). Du côté israé­lien, 32 sol­dats ont été tués et 3 civils.

Dans ces cir­cons­tan­ces où l’on assiste à de véri­ta­bles mas­sa­cres, j’ai été très déçu de l’atti­­­­tude des auto­­­­ri­­­­tés fran­­­­çai­­­­ses. Je n’atten­­­­dais pas de Fran­­­­çois Hol­­­­lande ou de Manuel Valls qu’ils adop­­­­tent mes idées mais je n’ima­­­­gi­­­­nais pas le franc sou­­­­tien apporté au gou­­­­ver­­­­ne­­­­ment israé­­­­lien par Fran­­­­çois Hol­­­­lande. J’ai perçu sa pre­­­­mière décla­­­­ra­­­­tion (à peine nuan­­­­cée depuis) comme une rup­­­­ture avec la posi­­­­tion habi­­­­tuelle de la France. J’ai peine à croire qu’un diplo­­­­mate expé­­­­ri­­­­menté ait pu écrire un tel texte. Il s’agit ici de la volonté du Pré­­­­si­­­­dent qui agit sans réflexion sérieuse.

Mes lec­­­­teurs savent que je ne m’oppose pas sys­­­­té­­­­ma­­­­ti­­­­que­­­­ment à la poli­­­­ti­­­­que exté­­­­rieure du gou­­­­ver­­­­ne­­­­ment (j’ai approuvé les deux der­­­­niè­­­­res inter­­­­ven­­­­tions mili­­­­tai­­­­res en Afri­­­­que) mais je pense que l’atti­­­­tude de la France au moyen-orient est en train de se modi­­­­fier. Elle perd en huma­­­­nité, elle ris­que de ne plus pou­voir être d’une quel­con­que uti­lité dans la réso­lu­tion du con­flit israélo-pales­ti­nien mais elle nuit aussi aux inté­rêts bien com­pris de la France.

En 1967, le Géné­­­ral de Gaulle était au pou­voir, nous sou­hai­tions qu’il le quitte pour que la gau­che arrive aux affai­res mais il tenait un tout autre dis­cours. En réé­cou­tant son ana­lyse du con­flit au cours d’une de ses célè­bres con­fé­ren­ces de presse, je suis frappé par la pro­fon­deur et le sérieux de son ana­lyse. Quel con­traste avec les décla­ra­tions insi­pi­des de son actuel suc­ces­seur…

Sou­ve­nez-vous ! ou décou­vrez !

Retour en ima­­­ges sur la mani­­­fes­­­ta­­­tion de mer­­­credi et le ras­­­sem­­­ble­­­ment de jeudi.

La mani­­­fes­­­ta­­­tion de mer­­­credi à Paris


a1.jpg

a2.jpg

a3.jpg

a4.jpg

a6.jpg

Le ras­sem­ble­ment orga­nisé à Evry jeudi


a1.jpg

a2.jpg

a3.jpg

a4.jpg

a5.jpg

a6.jpg