Je suis sou­vent sur­pris des fau­tes de fran­çais que je ren­con­tre dans la rue, en par­ti­cu­lier sur des affi­chet­tes fai­tes à la main. Je les regrette sans en faire une his­toire.

C’est dif­fé­rent quand les fau­tes appa­rais­sent sur des docu­ments ou des objets réa­li­sés par des pro­fes­sion­nels. Elles sont alors dif­fi­ci­le­ment accep­ta­bles, elles doi­vent en tous cas être rapi­de­ment cor­ri­gées.

Je vous pré­sente la photo que j’ai prise hier à Cor­beil-Esson­nes à l’arrêt de bus Pont Pat­ton. Il y a tout de même de quoi être sur­pris.

Dif­fi­cile de com­pren­dre com­ment les dif­fé­rents pro­fes­sion­nels qui ont com­mandé, reçu et ins­tallé ce pan­neau ont pu le lais­ser pas­ser en l’état.

La faute la plus grave est évi­dem­ment le “t” qui man­que à Pont mais Cor­beil-Esson­nes s’écrit avec un trait d’union et Soisy-sur-Seine éga­le­ment !

Je m’adresse à la STA et ne man­que­rai pas de vous infor­mer de la suite qui sera don­née à mon mes­sage !