D’abord il y a la taille. Qua­tre de plus, c’est sympa ! Qua­tre chô­meurs de moins, c’est utile pour l’emploi ! Bien sûr, on peut regret­ter que le record de Michel Rocard (49) ne soit pas battu, mais tout de même c’est déjà mieux que Fillon !

Pas­sons aux détails.

On savait bien que le minis­tère de Del­phine Batho ne ser­vait à rien, sauf à mécon­ten­ter Chris­tiane Tau­bira, Fran­çois Hol­lande le recon­naît en le sup­pri­mant, c’était un peu trop voyant.

Je lis aujourd’hui que le dépla­ce­ment de Nicole Bricq dont je con­nais depuis trente an le carac­tère trempé s’expli­que­rait par son atti­tude vis à vis des com­pa­gnies pétro­liè­res qui veu­lent exploi­ter le pétrole peut-être situé au large de la Guyane. C’est évi­dem­ment absurde ! Tout le monde con­naît l’excel­lent accord qui lie le PS et EELV qui per­met­tra, entre autres mesu­res favo­ra­bles à l’envi­ron­ne­ment, de ne fer­mer qu’une cen­trale nucléaire en 5 ans et ce n’est pas Fran­çois Hol­lande qui sacri­fie­rait l’envi­ron­ne­ment !

Quand à la nomi­na­tion de la spé­cia­liste de la Jus­tice Del­phine Batho à l’éco­lo­gie, il faut la mau­vaise fois d’un Jean-Vin­cent Placé pour y voir le peu d’inté­rêt du gou­ver­ne­ment pour l’éco­lo­gie.

Il aurait été dom­mage de renon­cer à quel­ques pos­tes inu­ti­les.

Voici donc Anne-Marie Escof­fier minis­tre délé­guée à la décen­tra­li­sa­tion auprès de Mary­lise Lebran­chu char­gée de la réforme de l’Etat, de la décen­tra­li­sa­tion et de la Fonc­tion publi­que. Pour la réforme du gou­ver­ne­ment, on repas­sera !

Voici Guillaume Garot chargé de l’agroa­li­men­taire, un minis­tère qui n’exis­tait plus depuis Ray­mond Barre et que toute l’Europe nous envie !

Voici Thierry Repen­tin chargé de la For­ma­tion pro­fes­sion­nelle. Il en par­lera sans doute très bien. Pour la déve­lop­per comme ils ont su le faire, les alle­mands n’ont pas de minis­tre dans ce domaine, cher­chez l’erreur !

Yamina Ben­guigu ne ser­vait pas à grand chose aux fran­çais de l’étran­ger et à la fran­co­pho­nie. Elle ser­vira encore moins puisqu’elle aban­donne les fran­çais de l’étran­ger à Hélène Con­way qui prend la suite de David Douillet qui fit à ce poste le tra­vail remar­qua­ble que per­sonne n’a oublié.

Et quelle sub­ti­lité dans les équi­li­bres poli­ti­ques ! On voit que Fran­çois Hol­lande fut un vir­tuose de la syn­thèse dans les con­grès du PS.

Gar­rot et le pro­mo­tion de Batho ? Un signe pour con­so­ler Ségo­lène. Anne-Marie Escof­fier auprès de Mary­lise Lebran­chu ? Un cadeau pour le PRG. Sans comp­ter que le nom­bre de séna­teurs aug­mente pour faire plai­sir à cette admi­ra­ble assem­blée.

Cer­tai­nes sub­ti­li­tés ont d’ailleurs été qua­si­ment oubliées par la Presse. Que dire de l’exclu­sion ajou­tée aux fonc­tions de Marie-Arlette Car­lotti pour la remer­cier de sa per­for­mance mar­seillaise, de la con­som­ma­tion ajou­tée aux fonc­tions de Benoît Hamon ou de la mer et de la pêche ajou­tée aux attri­bu­tions de Fré­dé­ric Cuvillier ? Devant la com­plexité de la tâche, la presse a pré­féré se taire !

Cer­tains mau­vais cou­cheurs diront donc que l’effi­ca­cité n’est pas ce qui a guidé le Pré­si­dent de la Répu­bli­que, il rap­pel­le­ront aussi que l’Espa­gne a 13 minis­tres ou que l’Alle­ma­gne en a 16. D’autres, les pires, iront même jusqu’à rap­pe­ler l’arti­cle dans lequel je chif­frais à plus d’un mil­liard d’euros sur le quin­quen­nat le coût des minis­tres non indis­pen­sa­bles de l’équipe de Jean-Marc Eyrault.

Ils n’ont rien com­pris ! La France n’est pas en crise et c’est un grand pays !