J’ai assisté hier à une sym­pa­thi­que réu­nion du groupe “Fran­çais” de l’Uni­ver­sité Popu­laire Seine-Essonne qui repre­nait ses acti­vité.

Voir le blog de l’UPSE